Edito: L'équilibre impossible?

Brève Brève

Le Chef de l’Etat multiplie les signaux vers la jeunesse. A raison puisqu’elle est la plus touchée par la crise. 

L’exercice ressemble à un jeu d’équilibriste entre compassion («dur d’avoir 20 ans en 2020») et dénonciation sanitaire («jeunes irresponsables»), entre accompagnement sur l’emploi (plan «un jeune, une solution») et difficulté de formation (fermeture des établissements supérieurs), entre engagements écologiques (convention citoyenne pour le climat) et renoncements (glyphosate), entre reconnaissance de la diversité («chance pour la France») et méfiance (article 24)…Tout cela donne parfois le tournis. D’où la nécessité de tenter de renouer le lien avec une jeunesse, souvent désenchantée par la politique. L’horloge tourne et Emmanuel Macron sait que tous les votes pèseront lourd en 2022. Pourtant, dans tout cet exercice, il manque cruellement un idéal susceptible de les mettre en mouvement. Le « en même temps » a l’avantage de la rationalité et l’inconvénient de ne pas faire rêver. Et, sur ce terrain, d’autres peuvent être plus aguerris–qu’importe si ce qu’ils proposent est irréaliste.
https://lnkd.in/e67bq7n

 

Retrouvez tous nos editos sur notre page LinkedIn.